Quand les habitants prennent en charge le service de gestion des déchets urbains

A l’heure de la réduction des déchets à la source, les collectivités cherchent à mettre en place des dispositifs alternatifs aux grands réseaux infrastructurels de gestion, tout en menant des campagnes de sensibilisation visant à rendre l’usager « acteur » et « écocitoyen » ; si la Ville de Paris soutient la mise en place du compostage en pied d’immeuble, plusieurs projets sont également en cours à l’initiative des habitants, qui n’ont pas attendu la collectivité pour concevoir des dispositifs de gestion de déchets intégrés à un projet urbain : mené depuis 2011, à l’initiative d’un habitant du 13e arrondissement, le projet de compostage de quartier porté par le CQ8 est une expérience pilote en la matière, et un cas d’étude intéressant pour explorer la complexification du service de gestion des déchets et des jeux d’acteurs de plus en plus divers qui sont désormais impliqués dans les projets urbains. (Par Elisabeth Lehec).

En savoir plus…