Un peu d’art…Au Sénégal, des poissons géants gobent le plastique

Sur un quai surplombant les pirogues multicolores de l’ancienne capitale du Sénégal, un jeune garçon descend de son vélo et jette sa bouteille en plastique dans la gueule béante d’une structure métallique en forme de poisson qui se détache de l’horizon. Ce poisson géant, dénommé Gobie, est une œuvre de Samba Sart. A bientôt 50 ans, l’artiste Saint-Louisien, accompagné de sa complice belge Isabelle Visart, s’est donné pour mission de sensibiliser les populations à la récupération des déchets plastiques qui asphyxient le littoral, en leur donnant un nouveau visage. C’est là l’essence de leur initiative FOR-SOPI, « ramasser et transformer » en langue locale. Un objectif ambitieux qui invite à découvrir l’atelier de Samba Sart, véritable jardin zoologique écologique rempli d’œuvres fantasques et d’animaux en plastique recyclé plus vrais que nature.

En voir plus


Pascal Garret

Architecte et sociologue indépendant, spécialiste en études urbaines et en photographie sociale