L’ÉCRITURE, UNE DÉJECTION ? Gérard Bertolini, L’Harmattan/Espaces littéraires, octobre 2020

« Peut-on assimiler l’écriture à une déjection ? Il existe certes des écrits scatologiques, qui ne sont pas absents du développement, et d’autres dont la qualité laisse à désirer, mais ce recueil met également en exergue, à sa façon, le fleuron de la littérature francophone. Parmi les références privilégiées : François Rabelais, ce poète du ventre, Dominique Laporte et son Histoire de la merde (Christian Bourgois, 1973), Antonin Artaud dans L’Ombilic des Limbes (Gallimard, 1927), divers écrits de Louis-Ferdinand Céline, ainsi que de Jean-Paul Sartre. L’écriture est-elle produit viscéral, des tripes, ou du cerveau ? Ce livre montre que les processus de production ne sont pas sans analogies, et l’assimilation opérée relève de la métaphore ; il s’agit en fait d’une clé de lecture. » Voir le site de l’éditeur


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search