La lutte contre le gaspillage alimentaire au Québec: le cas de l’interface distribution au détail-consommation : 8 décembre de 16-18h

 De nombreux acteurs et institutions tentent de répondre à l’appel à la lutte contre le gaspillage alimentaire, dont notamment les gouvernements, les membres de la société civile et les acteurs économiques. Ainsi, diverses actions publiques ou politiques ont été mises en place dans plusieurs pays du monde au cours des dernières années afin de diminuer la génération de gaspillage alimentaire et d’en atténuer les impacts. Au Canada et au Québec, ces actions se déclinent sous forme de stratégies ou de « pistes de travail », alors que la Ville de Montréal se veut plus proactive. Elle a ainsi annoncé son intention d’instaurer un règlement visant à interdire le gaspillage alimentaire par les détaillants, en plus de tenir une consultation publique sur cette problématique à la demande des citoyens. Une telle loi s’inscrira probablement dans les interventions publiques sur l’enjeu du gaspillage alimentaire qui misent principalement sur la distribution au détail et la consommation, au détriment d’une approche plus systémique.

Cette séance aura lieu en visio-conférence sur Teams. Pour vous inscrire et recevoir le lien vers la réunion de cette seconde séance, merci d’envoyer un courriel avant le lundi 7 décembre à : Muriel.Sacco@ulb.be 

En savoir plus


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search