Séminaire « Luttes contre les surproductions et les surconsommations », visio-conférence le mardi 2 février 2021 de 16-18h (UTC +1 Paris, Bruxelles) sur Teams.

 

Le séminaire accueillera Marie Mourad  (Science Po Paris) et Alex V. Barnard (New York University (NUI), New York, États-Unis) pour une conférence intitulée : «  Des poubelles au militantisme institutionnel: l’évolution de la lutte contre le gaspillage alimentaire ».

Résumé : Au cours des dernières décennies, les gouvernements, les entreprises et les organisations caritatives ont considéré la « lutte contre le gaspillage alimentaire » comme un problème urgent. Mais ces récents mouvements contre le gaspillage alimentaire, qui cherchent à le traiter comme un problème en soi, s’appuient sur une tradition beaucoup plus ancienne de mouvements utilisant le gaspillage alimentaire. Comme nous le montrons, au moins depuis les années 1960, les militants ont récupéré des aliments invendables, mais toujours comestibles, pour servir à la fois de ressource matérielle aux communautés alternatives et de symbole pour dénoncer d’autres problèmes sociaux et écologiques. Dans notre présentation, nous examinons Food Not Bombs, Freeganism et Disco Soupe, trois mouvements qui ont respectivement pris de l’importance dans les années 1980, 2000 et 2010, pour la récupération et la redistribution publique de nourriture jetée. Bien qu’ils s’engagent tous dans des activités similaires, la manière dont ils interprètent et s’approprient les excédents de nourriture reflète la politisation changeante du gaspillage alimentaire au cours des dernières décennies. À mesure que les mouvements ont réduit le cadre de leur lutte et ciblé le gaspillage alimentaire spécifiquement comme problème, ils ont également rétréci les horizons de ce que la lutte contre le gaspillage alimentaire pourrait réellement avoir comme impact. Les activistes ont eu accès à l’élaboration de politiques publiques et à l’évolution des marchés, mais au prix d’une évolution de la contestation de la (sur)consommation elle-même à la critique des déchets qu’elle génère.

Pour vous inscrire et recevoir le lien vers la réunion de cette seconde séance, merci d’envoyer un courriel avant le lundi 1er février à : Muriel.Sacco@ulb.be 


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search