Stéphane Le Lay

Contact :  stephane.lelay@pouchet.cnrs.fr

RECHERCHES RÉCENTES

  • À partir de septembre 2012 : Lauréat du prix Malakoff-Médéric « Innovation pour la santé au travail » avec Gregor Bouville (Université Paris Dauphine) pour la recherche « La santé des éboueurs. Analyse des déterminants professionnels et organisationnels de l’absentéisme ». Cette recherche quantitative et qualitative vise à mieux appréhender les liens entretenus entre conditions de travail et santé au travail pour une catégorie peu connue de travailleurs, en procédant à une comparaison systématique des secteurs public et privé. Nous cherchons tout particulièrement à préciser les déterminants matériels et symboliques de l’absentéisme (absences liées à des accidents du travail, des maladies professionnelles, ou sans justification), en portant tout particulièrement attention à l’influence des différentes tâches (collecte, nettoyage, par exemple) et des différents types de collecte (ordures ménagères/recyclage/encombrants).

  • Septembre 2011-Juin 2014 : Chercheur associé au projet ODORR (financé par l’ADEME), dirigé par Delphine Corteel (IDHE), et mené en collaboration avec Natalie Benelli (Université de Lausanne), Octave Debarry (EHESS), Bénédicte Florin (Université de Tours) et Sophie Rétif (IDHE). Cette recherche pluridisciplinaire et internationale de trois ans est consacrée aux filières de recyclerie des « objets déchus » en France, en Suède, en Italie, au Maroc et aux Etats-Unis. Elle vise à rendre compte du processus de constitution des filières nationales, notamment sous l’impulsion de l’Union européenne, et de ses modes de déploiement aux niveaux locaux, en privilégiant le rapport à l’emploi et au travail des salariés qui doivent tous les jours « redonner vie » à objets « déchus ».

  • Novembre 2007Février 2010 : Recherche sous la direction de Christophe Dejours (Équipe de psychodynamique du travail et de l’action/CNAM) consacrée au métier d’éboueur. À travers l’exploration de ce monde professionnel, cette recherche, en mobilisant les savoirs des études sur les conditions de travail tout en tirant partie des apports critiques des gender studies, a pour objet de décrire et analyser les effets sur les conditions de travail de la féminisation d’un ensemble de métiers ouvriers, et tout particulièrement les tactiques et stratégies mises en œuvre par les salariés des deux sexes pour lutter contre la pénibilité professionnelle. Les trois premiers mois de l’étude ont constitué une immersion totale dans le métier, de manière à vivre par corps la pénibilité quotidienne au travail dans un environnement masculin. De manière à mener le travail de comparaison, nous avons mené avec Isabelle Gernet (université de Lille-CRTD) une enquête par entretiens collectifs auprès de femmes éboueures.

PUBLICATIONS ET ACTIVITÉS ÉDITORIALES RÉCENTES

Revues

Revues avec comité de lecture

  • « L’éclairage réciproque des affects et du genre chez les « ouvrier·e·s de service (au) public ». L’exemple des éboueur·e·s de Paris », Travail, genre et société, à paraître 2015.
  • « Enseignements empiriques et éthiques d’une biffe sociologique parmi les éboueurs parisiens », Actes de la recherche en sciences sociales, à paraître 2014.
  • Avec Delphine Corteel, « La mise en prescription parisienne de l’idéal de propreté. Quelle méthode ? Quels effets ? », Nouvelle revue du travail, n°4, 2014.
  • Avec Barbara Pentimalli, « Enjeux sociologiques d’une analyse de l’humour au travail : le cas des agents d’accueil et des éboueurs », Travailler, n°29, 2013.
  • « Des pratiques ouvrières ludiques aux dispositifs managériaux ludistes : vers une instrumentalisation du jeu dans le travail », Nouvelle revue du travail, n°2, 2013, http://nrt.revues.org/702.
  • « Le travail de Norbert Elias peut-il renforcer les liens entre sociologie et psychodynamique du travail ? À propos de Au-delà de Freud. Sociologie, psychologie, psychanalyse », Travailler, n°27, 2012.

Coordination d’ouvrage

  • Avec Delphine Corteel, Les travailleurs des déchets, Toulouse, Érès, 2011.

Dernières participations à des ouvrages collectifs

  • « La place de la curiosité dans les pratiques de biffe des éboueurs », in B. Florin et C. Cirelli (dir.), Vivre des déchets. Éclairages internationaux, Tours, Presses Universitaires François Rabelais, à paraître.
  • Avec Delphine Corteel, « Introduction », in Les travailleurs des déchets, op. cit.
  • Avec Isabelle Gernet, « S’accommoder des conduites viriles dans les collectifs de travail mixtes. Le cas des éboueures », in Les travailleurs des déchets, op. cit.

ACTIVITÉS COLLECTIVES ET VALORISATION

Colloques et séminaires récents

  • Avec Christophe Clerfeuille, « Les éboueurs, entre collecte des ordures ménagères et récupération ». Communication au colloque « Que faire des restes ? Le réemploi dans les sociétés d’accumulation », Paris, Le Grand Parquet, 12-13 février 2014.
  • « Les corps laborieux du nettoiement entre écrasement physique et invisibilité symbolique. La Ville Lumière dés-affectée ? ». Communication au séminaire du Labex « Les métiers de la ville », IFFSTAR-Université Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, Marne-la-Vallée, 7 novembre 2013.
  • « Les enjeux de la requalification des restes. Retour d’un sociologue du travail sur un objet politique ». Séance introductive du séminaire ODORR « Requalifier les restes : de la poubelle au musée », Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, Marseille, 18 octobre 2013.
  • « “Tu n’es qu’un bon à rien […] Si tu fais rien de meilleur, tu finiras balayeur”. Pénibles les métiers du nettoiement ? ». Conférence à la Semaine du développement durable « La transition énergétique », Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, Mantes-la-Jolie, 4 avril 2013.
  • « La biffe des éboueurs, une “domestication” matérielle et symbolique des désordres orduriers ». Communication à la deuxième journée d’étude internationale « Mise en valeur des déchets : processus et enjeux », Maison des sciences de l’homme, CITERES, Tours, 6 février 2012.
  • « Le traitement des déjections canines dans l’espace public : implications affectives et significations sociales ». Communication au RT17 « Gestion politique du corps et des populations », Congrès de l’Association française de sociologie « Innovation et création », Grenoble, 5-8 juillet 2011.
  • Avec Isabelle Gernet, « S’arranger avec les conduites viriles dans les collectifs de travail mixtes. Le cas des éboueures ». Communication au colloque international et interdisciplinaire « Le métier d’éboueur, un clair-obscur contemporain. Le travail du déchet dans l’espace public », Paris, 4-5 février 2010.

Valorisation

  • Participation à l’émission 7 milliards de voisins, « Métiers dévalorisés socialement : qui sont ceux qui font le “sale boulot” ? », du 10 juillet 2012, Radio France Internationale.
  • Entretien dans l’émission Zone Franche, « Tournée de poubelles », du 21 janvier 2012, de la Radio suisse romande (http://www.rsr.ch/#/la-1ere/programmes/zone-franche/?date=21-01-2012).
  • Entretien à propos du livre Les travailleurs des déchets sur le site d’information Bastamag, mis en ligne le 6 novembre 2011 (http://www.bastamag.net/article1942.html).
  • Entretien à propos du livre Les travailleurs des déchets sur le site d’information Goodplanet.com, mis en ligne le 25 octobre 2011 (http://www.goodplanet.info/Contenu/Focus/A-la-rencontre-des-travailleurs-des-dechets).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search